Vos questions, nos réponses

Bonjour,
Au niveau de la programmation des lignes régionales, est-ce que la construction de la ligne Montpellier-Perpignan va engendré des retards, annulations de trains à cause des travaux ? Et avez vous prévu une option envisageable sans que cela soit contraignant pour le travailleur qui se lève tôt le matin et prendre train pour aller travailler ?
Merci
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne nouvelle est un projet qui n’interfère avec la ligne classique qu’au niveau des jonctions à cette dernière. Aussi pour la première phase entre Montpellier et Béziers, deux jonctions sont prévues, l’une au niveau de Lattes, l’autre au niveau de Villeneuve les Béziers. Aucun retard, perturbation et/ou annulation de TER seront donc engendrés par la construction de la ligne nouvelle sauf lors des opérations de raccordement de ces jonctions à la ligne classique avec des interceptions à prévoir majoritairement de nuit et le weekend.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour, j’ai eu la chance pour la première fois de prendre la LGV entre Nîmes et Montpellier et une chose m’a étonné, pourquoi sur une « LGV » le tgv qui peut aisément dépasser les 300km/h roule aussi lentement ?? A quoi bon avoir financé une ligne aussi chère pour une vitesse aussi réduite ?? Une LGV pour des trains de marchandises, je ne comprends pas le concept, faudrait-il pas plutôt améliorer les lignes existantes pour augmenter la vitesse des trains au lieu de construire une ligne ou les trains ne vont pas plus vite ?? Est-ce vraiment utile une LGV ou les trains de marchandises limite le potentiel du TGV ??
En espérant avoir des réponses à mes questions.
Cordialement.

Julien Cheggour.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne classique entre Nîmes et Montpellier était l’une des plus saturée de France (hors région parisienne), ne permettant plus le développement des trains du quotidien (TER) notamment aux heures de pointes. Or même si cela peut paraitre contre intuitif, relever la vitesse d’une ligne à 200km/h pour que des TGV circulent plus vite au milieu de TER limités à 160km/h, avec de nombreux arrêts, et de trains Fret limités à 100 ou 120km/h ne permet pas d’en augmenter la capacité, au contraire. La solution d’une ligne nouvelle s’est donc imposée. Dans le même temps les études ont montré que le report d’une partie des TGV sur la ligne nouvelle (les autres continuant à desservir les gares centre de Nîmes et de Montpellier), ne permettrait pas de désaturer suffisamment la ligne classique pour développer les TER. La décision d’y faire circuler également des trains Fret (mixité) a donc été prise. Même si la plateforme ferroviaire est apte à la grande vitesse les TGV y circulent actuellement à 220km/h et les Fret à 120km/h pour optimiser son utilisation. Potentiellement, avec la construction de LNMP, la vitesse pourrait y être relevée pour certains TGV.
Depuis Nîmes jusqu’à Perpignan, avec le CNM puis LNMP, le projet pour le territoire est bien de se doter d’un doublet de ligne, LGV et ligne classique, performant.
Aussi la ligne classique fait également l’objet d’importants travaux de modernisation aussi bien sur les grands axes que sur les lignes de desserte fine du territoire, avec notamment le renouvellement de la voie (rails, ballast, caténaires sur certaines sections). 366 millions d’euros seront investis en 2020 pour ces opérations de régénération et de modernisation.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Je suis propriétaire d 'une parcelle sur Montredon-Corbières lieu dit : La Caunelle, suis-je concerné par le tracé de la ligne ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’intérêt général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Pour la commune de Montredon-Corbières, nous vous invitons à consulter la planche 24 de ce document, vous pourrez ainsi visualiser si vous êtes concerné par le projet.
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_aude.pdf
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe proje
Quand cela va démarrer ? Il y aura t’il du fret? Pourquoi ne pas renforcer la ligne existante qui permettrait de ne pas défigurer la campagne ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de vos questions et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le secteur des Corbières sera concerné par la phase 2 du projet, actuellement programmé à l’horizon 2040.
La conduite de grands projets ferroviaires tels que la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan et les travaux de modernisation du réseau existant ne sont pas des approches contradictoires, mais complémentaires dans l’objectif de faire circuler davantage de trains, dans de meilleures conditions de confort et de sécurité.
Dans la continuité des années précédentes, le rythme des travaux a été soutenu en Occitanie en 2020. Avec les partenaires de SNCF Réseau, au premier rang desquels la Région Occitanie / Pyrénées Méditerranée, 366 millions d’euros ont été investis en 2020 pour des opérations de régénération et de modernisation du réseau régional, aussi bien sur les grands axes que sur les lignes de desserte fine du territoire.
Cette modernisation de la ligne actuelle est nécessaire pour développer les capacités de circulation des TER et des trains de Fret qui, entre Béziers et Rivesaltes, continueront d’utiliser cette ligne. En effet, la ligne nouvelle sera mixte entre Montpellier et Béziers, puis uniquement voyageurs entre Béziers et Rivesaltes et de nouveau mixte sur la plaine du Roussillon.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Combien de gain de temps il y aura sur le trajet?
Quel impact économique ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de vos questions et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne nouvelle Montpellier-Perpignan permettra de gagner jusqu’à 39 minutes entre ces deux villes, 27 minutes entre Montpellier et Toulouse et 16 minutes entre Toulouse et Perpignan pour le projet réalisé dans son ensemble.
Les retombées économiques sont diverses. L'amélioration de la desserte ferroviaire, tant en termes de temps de parcours que de fréquence des trains contribue au désenclavement et à l'attractivité des territoires, à la compétitivité de leurs entreprises et à la création d'emplois.
La situation géographique de la LNMP, au cœur du Corridor européen « Méditerranée », connecte la région à l'ensemble des flux de marchandises en Europe, tout en contribuant à y réduire la part du transport routier. Ainsi, SNCF Réseau anticipe une augmentation du fret ferroviaire de 10 à 15% à l'horizon du projet.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L'équipe Projet
Etant directement concerné par la lgv car celle-ci passant sur mon domicile...
Combien d années encore de tranquillité avant d être impacté par le projet?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre questions et de l’intérêt que vous portez au projet.
La commune de Peyriac-de-mer est concernée par la phase 2 du projet. La Loi d’Orientation des Mobilités prévoit un engagement des travaux à l’horizon 2039.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L'équipe Projet
Connaître le tracé et les zones impactées nous habitons près de la voie ferrée
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’intérêt général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Pour la commune de Rivesaltes, nous vous invitons à consulter la planche 36 de ce document :

https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Comment allez vous faire pour passer dessus ou dessous de la départementale 607 ?
Texte personnalisé:
Thématique(s): Caractéristiques du projet
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l'intérêt que vous portez au projet.
Pour pouvoir répondre au mieux à votre question, pouvez-vous nous indiquer la localité de croisement avec la D 607 (lieu ou vous souhaitez connaitre le mode de franchissement de cette route).
Par avance, merci de votre retour.
Cordialement,
L'équipe projet
Bonjour
je souhaite savoir si le trance de la ligne TGV restera dans les limites du projet Initial
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé de la ligne nouvelle Montpellier Perpignan sera bien compris dans les emprises réservées par le projet d’intérêt général (PIG)

Ce tracé stabilisé et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Interet général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Vous trouverez sur ce site les cartes correspondant à chaque commune, classées par département :

Pour l’Hérault :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf

Pour l’Aude :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_aude_0.pdf

Pour les Pyrénées-Orientales :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour
Quels seraient les temps de parcours d'un TGV entre Toulouse et Paris en ne faisant que très peu d’arrêt (Toulouse-Montpellier-Lyon-Paris avec emprunt total de la ligne nouvelle et LGV existantes)suivant les différentes étapes: Phase 1,
Phase 2
avec la ligne nouvelle Toulouse Narbonne?

Quels seraient les temps de parcours d'un TGV entre Toulouse et Marseille en ne faisant que très peu d’arrêt (Toulouse-Montpellier-Marseille avec emprunt total de la ligne nouvelle et LGV existantes)suivant les différentes étapes: Phase 1,
Phase 2
avec la ligne nouvelle Toulouse Narbonne?

Cordialement

Bernard PIAT
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Les gains de temps permis par la mise en service du projet complet de Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan sont de l’ordre de 27 minutes pour les relations entre Toulouse et Marseille ou Paris.
En outre, vous pouvez retrouver l’ensemble des gains de temps de parcours pour la phase 1 et pour la phase 2 en consultant la page « BÉNÉFICES POUR LES HABITANTS ET LE TERRITOIRE » en suivant le lien ci-dessous : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/pages/benefices-pour-les-habitants-et-le-territoire
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour.
Quand les propriétaires des terrains utiles à la construction de la ligne, sur Cers et sur Villeneuve-les-Béziers, seront-ils avisés ?
A quel prix seront estimés ces terrains ?
Merci
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Les services de SNCF Réseau prendront contact en premier lieu avec les propriétaires de bâtis concernés par la LNMP une fois que la déclaration d’utilité publique aura été prononcée. Plus tard, lorsque les emprises foncières nécessaires à la construction du projet seront affinés, les propriétaires de terrains nus seront également contactés pour les propositions d’achat de la part de SNCF Réseau.
Le Pôle d’évaluation domaniale des finances publiques évalue les biens à acquérir selon des critères précis liés aux caractéristiques de chaque bien et aux références des transactions historiques sur la même zone.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Pouvez-vous nous donner les calculs de nuisance sonore pour le village de Balaruc le Vieux particulièrement sur la "passerelle" en Sortie d'Issanka et le bas de Poussan longent l'étang de Thau pour les trains de jour et pour le Fret de nuit ? Et quelles sont les mesure prisent pour lutter contre celui-ci? (des murs anti-bruit sur la passerelle?)
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Les études acoustiques (définition de l’état initial acoustique et modélisations de la contribution sonore de la ligne nouvelle) sont en cours d’actualisation, jusqu’à l’été 2021. Les résultats de ces études seront retranscrits dans l’évaluation environnementale du projet qui sera soumis à enquête d’utilité publique fin 2021.
Le bruit est un sujet de préoccupation important pour SNCF Réseau : le maitre d’ouvrage a en effet une obligation de résultat, il doit assurer la protection des riverains contre les nuisances sonores pour les ramener aux niveaux réglementaires prescrits. Depuis le début des études du projet ferroviaire de la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan, SNCF Réseau porte ainsi une attention particulière à la réduction de ces nuisances et à la protection acoustique des riverains, dans le respect de la réglementation.
Une fois le tracé défini, l’état initial sonore aux abords du projet est réalisé, sur la base de campagnes de mesures acoustique, tout au long du projet, sur un échantillon de sites représentatifs. Enfin, les simulations des niveaux sonores engendrés par le projet (de jour comme de nuit) sont réalisées par des bureaux d’études spécialisés. Elles permettent au maitre d’ouvrage d’identifier les zones de bâtis qui se trouvent au-dessus du seuil réglementaire et de prévoir les dispositifs de protection nécessaires pour respecter les seuils fixés par la réglementation.
Lorsque, malgré tout, des bâtis sont au-dessus des seuils réglementaires, des protections sont mises en place : écrans anti-bruit, merlons (ou butte de terre) ou encore isolation de façade pour les habitations isolées. Les différents types de protection étant sélectionnés en fonction des contraintes du site d’implantation (hauteur de la ligne, zone inondable, emprise disponible…)

Dans le cas de la traversée de la plaine de Poussan en viaduc, des écrans acoustiques sont prévus tout le long du tablier de l’ouvrage.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Sur le tronçon Montpellier-Beziers,entre Gigean et Loupian : - Quelle sera la hauteur du viaduc prévu?
- Où peut-on trouver les études d'impact de nuisances sonores?
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La plateforme ferroviaire se situera entre 20 et 30 m de haut dans la traversée de la plaine de Poussan. La structure de l’ouvrage de franchissement de la plaine de Poussan n’est cependant pas arrêtée à ce jour. Cet ouvrage a, par ailleurs, fait l‘objet d’une réflexion en atelier paysage le 07 décembre 2020 qui a permis de définir des préconisations à intégrer au futur cahier des charges des architectes. Les comptes rendus de cet atelier seront prochainement mis en ligne sur le site internet de la ligne nouvelle, vous pourrez les retrouver ici : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/docutheque/term/ateliers
L’ensemble de l’étude d’impact du projet de ligne nouvelle sera disponible dans le dossier support à l’enquête d’utilité publique qui se tiendra à l’automne 2021.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Les vignerons du Pays d’Ensérune regroupent 500 viticulteurs repartis sur 3000 Ha de vignoble.
Depuis 20 ans, la cave subit une diminution continue des surfaces encepagées liées en particulier à l'artificialisation des sols pour l'implantation de lotissements, zones d’activité, routes, différents projets de la LGV… Parallèlement, les coopérateurs ont décidé de restructurer les sites de vinification dès 2017 en investissant plus de 10 millions d’euros.
Dans ce contexte, le maintien d’un potentiel de production à plus de 3000ha pour atteindre un seuil de rentabilité aux alentours de 230 000 Hl est primordial.
Afin de participer au développement du potentiel de production de la Cave coopérative un poste d’animateur foncier a été créé en 2017. L’animation foncière a principalement pour but de favoriser l’installation de jeunes coopérateurs, de conforter les exploitations existantes, d’accompagner la transmission des exploitations lors de cessations d’activité et de participer à la restructuration foncière viticole de son territoire.
Face à ces enjeux, et aux incidences foncières du tracé de la ligne nouvelle, qui par sa durée inhabituelle continue à bloquer les projets de viticulteurs coopérateurs, voire même l’abandon de vignes âgées, existe-t-il une mesure de compensation au profit de cave coopérative dont les apports sont impactés par le tracé de la future ligne ?
Qu'en sera-t-il de l’indemnisation des préjudices liés à la construction et au fonctionnement den de ce futur ouvrage public quant aux infrastructures agricoles et commerciales voisines ?
Nous pensons d’une part aux désagréments temporaires et permanents relatifs à l’accès à la cave coopérative par les viticulteurs et l’ensemble de nos clients, durant et après les travaux.
Nous évoquons d’autre part le dommage esthétique du nouveau caveau de vente, inauguré en 2019, engendrant un préjudice commercial certain.

Olivier MONTES

Conseiller foncier
Les Vignerons du Pays d’Ensérune
Tél : 06 76 19 81 87
e-mail : montes.o@vpe.fr
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Lors du lancement de la phase Béziers-Perpignan vers l’enquête publique de la LNMP, les études d’impact agricoles diagnostiquerons les préjudices avérés sur les structures collectives agricoles amont-aval induits par le passage de la nouvelle ligne ferroviaire. Dans le cadre d’une étude préalable agricole (au titre du décret du 31/08/2016), les mesures de compensation seront étudiées avec les organismes agricoles et financées par le maître d’ouvrage.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
combien de terres impactèes par le tronçon entre bèziers et perpignan ? quelle part de surface cultivèe ? quelles èventuelles compensations ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La surface d’emprise du projet de Béziers à Perpignan est estimée à env. 1800 ha à ce jour. Les études d’impact agricole sont en cours et détermineront d’ici le printemps 2021 la surface agricole concernée. La détermination des mesures de compensation collectives font partie des volets étudiés et seront débattues avec la profession agricole. Les compensations individuelles relèvent des protocoles indemnitaires validés par les organismes agricoles et les outils d’aménagement prévus par le code rural dont les procédures d’aménagement foncier, agricole, forestier et environnemental (AFAFE).
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
pourquoi limité le fret que jusqu'à Béziers ? pourquoi ne pas le continuer jusqu'à perpignan et faire dans se cas la une vrais vois jusqu'à Séville et le nord de l'Europe comme la demander le 1er ministre. fait un corridor 100% TGV et Fret. si fret il auras, par découlement il aura moins de poids lourd sur l'autoroute !
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne nouvelle permettra la mixité des circulations - Fret et TGV - entre Montpellier et Béziers, puis entre Rivesaltes et Toulouges. La section entre Béziers et Rivesaltes sera dédiée uniquement au trafic voyageur.
Ces fonctionnalités ont été discutées lors de nombreuses phases de concertation et ont été validées par la décision ministérielle n°2 du 15 décembre 2013 et confirmées ensuite par les décisions ministérielles n°3 du 29 janvier 2016 et n°4 du 1er février 2017.
Pour le comprendre, il faut au préalable rappeler l’objectif stratégique du projet LNMP, qui ne vise pas à remplacer la ligne existante par une ligne nouvelle, mais à créer un « doublet » de lignes complémentaires formant ensemble un réseau ferroviaire plus performant : le report de TGV et d’une partie des trains de fret vers la ligne nouvelle dégageant des gains de capacité sur la ligne classique existante, le service ferroviaire y sera plus fréquent et plus régulier, permettant d’assurer une meilleure desserte des communes du littoral.
Pour autant, comme le montrent les études prévisionnelles de trafic menées en 2014-2015, cet objectif n’est pas conditionné au report des trafics fret de la ligne classique à la ligne nouvelle sur l’intégralité du tracé : Ainsi entre Béziers et Perpignan, le report des seuls TGV est suffisant pour assurer à long-terme une montée en puissance des services fret et régionaux sur la ligne classique. Les conclusions de ces études, qui sont en cours de réactualisation, sont par ailleurs confortées par « l’observatoire de la saturation ferroviaire entre Nîmes et Perpignan » (conduit par une autorité indépendante de SNCF Réseau), qui, dans son rapport de mai 2016, acte l’existence de réserves de capacité entre Béziers et Perpignan. Vous pouvez retrouver l’intégralité des études sur la mixité de la ligne en cliquant sur ce lien.
Si les études de trafic et l’observatoire de la saturation n’en démontraient pas le caractère indispensable, l’hypothèse de mixité entre Béziers et Perpignan a néanmoins fait l’objet d’études de faisabilité en intégrant les contraintes techniques et géographiques spécifiques aux circulations fret (trains lourds, interopérabilité au niveau européen). Ces contraintes, supérieures à celles permettant la circulation des TGV, portent principalement sur la géométrie de la ligne : son profil en long (comme une route, une voie ferrée monte et descend pour s’adapter au relief, c’est ce que l’on appelle le profil en long) et dans une moindre mesure son tracé en plan. Mais elles portent également sur son gabarit (aptitude à accueillir des trains de marchandise au gabarit « d’autoroute ferroviaire »), sa signalisation ou encore la nécessité de prévenir toute pollution accidentelle en recueillant les eaux de plateforme. La contrainte la plus importante sur la section Béziers-perpignan demeure les rampes (pentes) qui doivent être 3 fois plus faibles pour les circulations Fret (trains lourds) que pour les TGV alors que le relief traversé, les Corbières, est mouvementé.
Ainsi, aucune variante de tracé apte à la mixité étudiée entre Béziers et Perpignan n’a été retenue lors des phases de concertation : passant à proximité de communes comme Fitou ou Salses-le-château, elles imposaient, entre autre, de grands linéaires de tunnels au sud de Narbonne et la construction de bassin de rétention dans des zones inondables comme celle des basses plaines de l’Aude. A titre d’exemple, pour le tracé acté par décision ministérielle, la mixité de la ligne imposerait la construction d’un tunnel bitube d’environ 11km de long sous les Corbières, plus long et plus coûteux que le Tunnel du Perthus sous les Pyrénées.
Enfin, la fragilité de la ligne classique face au changement climatique est un argument qui revient souvent en faveur de la mixité de la ligne nouvelle sur l’intégralité de son tracé. Or si la ligne classique venait à ne plus pouvoir être utilisée, la ligne nouvelle ne pourrait pas répondre seule aux besoins de déplacements. Un doublet de ligne reste donc indispensable et il faudra probablement un jour reconstruire/adapter certaines sections de la ligne classique pour la soustraire aux risques, cela à des coûts importants. Aussi, afin de mieux appréhender ces risques, une étude pour évaluer la vulnérabilité de la ligne classique au changement climatique (élévation du niveau de la mer, précipitations, etc.) est engagée. Ses résultats seront rendus publics dans le Dossier d'Enquête d’Utilité Publique à l’automne 2021. Ils permettront notamment de programmer les aménagements nécessaires pour sécuriser son exploitation à long terme et pérenniser la desserte ferroviaire des villes du littoral.
Pour conclure, au regard de son faible bénéfice pour l’exploitation et la qualité de service, et de la nécessité de maintenir la capacité d’investir à terme dans la modernisation de la ligne classique, l’État et les partenaires du projet n’ont pas retenu la mixité pour la section de ligne nouvelle Béziers - Rivesaltes, préférant la dédier « Voyageurs ».
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
A quand un TGV Perpignan Montpellier a vitesse "tgv" ?

Merci
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le déploiement de la grande vitesse entre Montpellier et Perpignan s’effectuera en deux temps.
A l’horizon 2034, la ligne nouvelle permettra la circulation des TGV à 300/320 km/h (contre 160 km/h aujourd’hui) de Montpellier à Béziers.
Puis à l’horizon de 2044, une deuxième phase de réalisation complétera cette ligne nouvelle entre Béziers et Perpignan.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour.
Pourquoi attendre 2030 pour démarrer les travaux et 2040 pour la suite?
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Votre question appelle deux réponses : la première concernant les délais estimés avant l’engagement des travaux de la première phase, et la seconde concernant la décision de phasage du projet.

Concernant les délais de réalisation de la première phase :
Le délai de 10 ans estimé entre la fin de la concertation et l’engagement des travaux répond à trois contraintes principales : les procédures réglementaires à respecter, l’acquisition du foncier, et la préparation des travaux. D’ici à 2034, l’ensemble de ces procédures ne concerneront que la phase 1 du projet, entre Montpellier et Béziers.

Concernant le phasage du projet :
La Loi d’Orientation des Mobilités a en effet confirmé la décision de phasage du projet en 2 étapes (Montpellier-Béziers, horizon de réalisation 2034, Béziers-Perpignan, horizon de réalisation 2043).
Cette décision de phasage vise à échelonner le coût du projet dans le temps, pour maintenir la capacité d’investissement des partenaires publics du projet. Elle priorise la section aujourd’hui la plus circulée sur la ligne classique entre Montpellier et Béziers, afin de gagner des capacités sur cette section et d’y proposer de nouveaux services ferroviaires plus rapidement que si le projet avait été mené d’un seul tenant.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Environ combien de trajet de prévu
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne nouvelle effectuera un parcours de 150 km entre Montpellier à Perpignan et permettra aux TGV en circulation sur cette ligne de gagner à terme 39 minutes entre ces deux villes.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonsoir,
A la vue de ce grand projet, je m'interroge sur deux points principaux:
1° Pourquoi envisager de créer une gare nouvelle à Béziers alors qu'il serait beaucoup plus judicieux de rénover et réorganiser celle qui existe et qui se situe en proche proximité du cœur de ville ?
2° Pourquoi en sortie Montpellier ne pas utiliser l'emprise de l'ancienne ligne Montpellier- Toulouse via Fabrègues - Bédarieux....ça couterait moins cher et ça éviterait de " consommer " des terrains...
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
1° Pourquoi envisager de créer une gare nouvelle à Béziers alors qu'il serait beaucoup plus judicieux de rénover et réorganiser celle qui existe et qui se situe en proche proximité du cœur de ville ?
La desserte de Béziers par sa gare centrale sera maintenue à l’issue de la phase 1 du projet, avant construction de la gare nouvelle qui n’est prévue qu’à partir de 2040. Toutefois, le choix de cette desserte exclusive serait contradictoire à long-terme avec les objectifs principaux du projet.
Le projet de Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan poursuit en effet plusieurs objectifs complémentaires : d’une part, la réalisation d’une Ligne à Grande Vitesse (LGV) permettant la circulation des trains à la vitesse commerciale de 320 km/h pour offrir aux voyageurs effectuant de longues distance des trajets plus directs et plus rapides, et d’autre part à reporter des circulations TGV et Fret vers cette ligne nouvelle pour dégager des capacités de circulation sur la ligne classique et y proposer un service régional plus fréquent et plus régulier. C’est plus particulièrement vrai entre Montpellier et Béziers où le taux d’utilisation de la ligne actuelle ne permet pas d’envisager de croissance à long-terme de l’offre ferroviaire sans risque de saturation.
Maintenir la desserte de Béziers par sa seule gare actuelle oblige en effet les TGV à rejoindre la ligne classique en amont de cette desserte, ce qui limite leur vitesse de circulation et y occupe des sillons (créneaux de circulation) qui pourraient être réservés à d’autres usages.
La gare nouvelle, dont l’opportunité et l’emplacement ont été discutés avec les habitants et acteurs du territoire à l’occasion d’une précédente étape de la concertation entre 2012 et 2013, présentera de nombreux avantages :
Située à proximité de l’aéroport et des autoroutes A9 et A75, elle sera mieux adaptée à la desserte des sites touristiques de l’Hérault (Pézenas, Valras, Cap d’Agde, Canal du midi…) et plus accessible pour les habitants de ces territoires. Pour les Biterrois, cette nouvelle gare représentera donc une baisse de la congestion automobile saisonnière, et libérera des capacités de stationnement en gare centrale pour les usagers TER. Sa desserte par les transports en commun urbain sera définie par la Communauté d’agglomération de Béziers-Méditerranée, partenaire du projet. Par ailleurs, certains TGV dont le nombre reste à définir continueront d’assurer la desserte de la gare actuelle, et nous vous invitons si vous le souhaitez à déposer une contribution sur vos attentes en la matière.

2° Pourquoi en sortie Montpellier ne pas utiliser l'emprise de l'ancienne ligne Montpellier- Toulouse via Fabrègues - Bédarieux....ça couterait moins cher et ça éviterait de " consommer " des terrains...
4 scénarios contrastés ont été étudiés et proposés lors du débat public de 2009 : (dont le 4ème que vous évoquez)
1 - SCÉNARIO « LGV VOYAGEURS À 320 KM/H
2 - SCÉNARIO « LIGNE NOUVELLE VOYAGEURS À 220 KM/H ET FRET À 120 KM/H »
3 - SCÉNARIO « LGV VOYAGEURS À 300 KM/H ET FRET À 120 KM/H »
4 - SCÉNARIO « DOUBLEMENT PARTIEL DE LA LIGNE EXISTANTE »
Le débat a été riche et instructif. Il a mis en lumière l’opportunité du projet et décidé d’inscrire ce projet dans une vision évolutive du réseau qui permette, via un doublet de ligne, le développement de la grande vitesse, du transport régional de voyageurs et du fret. L’option doublement de la ligne existante a donc été abandonné.
Plusieurs options de tracé dans la zone de passage préférentielle ont été étudiés et concertés. Le tracé actuel, optimisé par rapport à l’ensemble des contraintes (humaines, environnementales, technique, foncières …) de la ligne nouvelle a été acté dans la décision ministérielle n°3 en 2016.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Au vu de la distance entre les deux villes et leur taille, pourquoi ne pas se limiter à une seule nouvelle gare entre Narbonne et Béziers? La gare serait à 15 minutes des deux centres ce qui est correct. On gagne aussi en temps avec un arrêt en moins sur le trajet global.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
L’emplacement des gares nouvelles sur le tracé de la ligne nouvelle a été discuté avec les acteurs et habitants du territoire à l’occasion d’une précédente étape de la concertation en 2012-2013. Chacune de ces deux gares a une vocation spécifique.
La gare de l’agglomération narbonnaise, située à l’interconnexion de la ligne nouvelle et de la ligne Toulouse-Narbonne, sera un pôle d’échange multimodal permettant d’assurer la continuité des correspondances sans rupture de charge. Ainsi, il sera par exemple possible de s’y rendre en TER pour y trouver des TGV, comme c’est aujourd’hui le cas en gare de Narbonne. Cette gare nouvelle permettra d’assurer une desserte de l’est Audois. L’interconnexion était envisagée à Nissan.
Par ailleurs, le maintien d’une desserte TGV à Béziers apparaît nécessaire tant aux partenaires du projet qu’aux acteurs du territoire, en raison notamment de sa vocation de desserte touristique des principaux sites de l’Hérault (Pézenas, Valras, Cap d’Agde, Canal du midi…). Pour maximiser cette fonction touristique, cette gare sera située à l’interconnexion de deux autoroutes et à proximité de l’aéroport.
Ces deux gares rempliront donc des fonctions différentes et complémentaires pour assurer la desserte du territoire, ce qui ne signifie pas que tous les TGV en circulation sur la LNMP y marqueront nécessairement un arrêt. Les conditions de desserte de ces gares nouvelles est l’une des questions que SNCF Réseau et les partenaires du projet souhaitent discuter avec le territoire à l’occasion de cette nouvelle étape de concertation, et c’est pourquoi nous vous invitons si vous le souhaitez à déposer une contribution à ce sujet.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
L'emprise dessinée sur les plans qui nous ont été présenté est elle définitive ?
Y a t il moyen de la faire évoluer ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé qui vous est aujourd’hui présenté est le produit de plus de dix années de concertation avec les habitants et acteurs du territoire. Depuis 2010 en effet, 26 réunions publiques, 26 commissions consultatives avec les élus du territoire, 30 ateliers thématiques avec les acteurs socio-économiques et les associations, 15 comités techniques et 11 comités de pilotage avec les collectivités territoriales partenaires du projet ont en effet permis de passer d’un couloir de passage de 5km à une zone de passage d’environ 1000 mètres puis un tracé d’environ 150 mètres de large. Ce tracé est celui qui est présenté dans le dossier support à l’enquête publique pour la section Montpellier Béziers.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
bonjour cette liaison permettra t elle d envisager une liaison Avignon - Perpignan a gde vitesse pour gagner du temps et eviter de longs trajets ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le projet de ligne nouvelle Montpellier-Perpignan s’inscrit plus largement dans un plan de modernisation de la « Transversale Sud », reliant l’Atlantique à la Méditerranée entre Bordeaux et Nice-Marseille. Outre la LNMP et le Contournement de Nîmes-Montpellier d’ores et déjà réalisé, ce plan prévoit la réalisation des LGV Toulouse-Bordeaux et Bordeaux-Dax (regroupées sous l’appellation GPSO pour Grand projet sud-ouest), les contournements de Bordeaux (AFSB) et Toulouse (AFNT), et la Ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur (LNPCA) entre Marseille et Nice.
Les objectifs communs à ces grands projets sont la désaturation des « nœuds ferroviaires » des principales agglomérations et le déplacement des circulations fret et grande-vitesse vers des infrastructures dédiées afin de favoriser la desserte de ces métropoles par de nouveaux services régionaux (« RER métropolitains »). Ces aménagements permettront également d’améliorer la robustesse des liaisons interrégionales assurées par trains Intercités sur la Transversale Sud.
Il n’y a toutefois à moyen terme aucun projet de Ligne à Grande Vitesse transversale reliant les régions Nouvelle-Aquitaine et PACA et desservant l’Occitanie. Par ailleurs, la gare d’Avignon TGV se trouve en aval de l’embranchement d’Avignon, sur la ligne radiale Paris-Marseille et non sur la ligne Paris-Perpignan. A l’horizon du projet LNMP, les seules liaisons directes possibles entre Avignon et Perpignan demeureront donc assurées par Intercité.
La phase 1 du projet LNMP permettra d’avoir des gains de temps sur cette liaison assurée actuellement par l’offre RENFE Marseille-Madrid qui dessert Avignon TGV et Perpignan. Ces gains de temps seront de l’ordre de 18 minutes grâce à la phase 1 du projet LNMP.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour
Pouvez vous dès à présent indiquer :
Le calendrier
Les lignes tgv qui seront connectées ( lille, marne la vallée,Strasbourg....)?
Merci
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de vos questions et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le début des travaux de la LNMP est estimé à 2030 pour la phase 1 entre Montpellier et Béziers, et à 2040 pour la phase 2 entre Béziers et Perpignan.
Connectée aux lignes Paris-Nîmes et Toulouse-Narbonne, la ligne nouvelle permettrait d’assurer des liaisons TGV directes entre Perpignan et Bordeaux, Lyon, Paris, Lille, Strasbourg, Nantes, etc. Toutefois, les destinations des trains circulant sur cette ligne nouvelle ne relève pas des partenaires du projet, mais des opérateurs exploitant les services voyageurs à grande vitesse (SNCF Voyageurs, Renfe…). Il nous est donc à cette heure impossible de nous engager sur les services qui y seront effectivement proposés.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour
Pouvons nous avoir le calendrier jusqu'au début des travaux pour la partie Villeneuve les Béziers
Merci
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La commune de Villeneuve-les-Béziers est concernée par les deux phases de réalisation de la ligne nouvelle :
En phase 1, pour les travaux de raccordement de la ligne nouvelle à la ligne actuelle permettant de maintenir la desserte de la gare de Béziers, qui débuteront l’horizon 2030.
En phase 2, pour les travaux de la ligne et de construction de la gare nouvelle de Béziers-Est, qui débuteront à l’horizon 2040.
Le calendrier plus précis des actions préparatoires à l’engagement des travaux (acquisitions foncières, études préparatoires, travaux préliminaires…) ne pourra être arrêté que lorsque le projet sera déclaré d’utilité publique, après enquête publique. Cette étape réglementaire et obligatoire pourrait se tenir à la fin 2021.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Quand commencent les travaux ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le début des travaux de la LNMP est estimé à 2030 pour la phase 1 entre Montpellier et Béziers, et à 2040 pour la phase 2 entre Béziers et Perpignan.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Quelle gare serait desservie entre Montpellier et Perpignan? Et quel est je trajet prévu? Hors de Sète?
Merci.
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne nouvelle desservira deux nouvelles gares entre Montpellier et Perpignan : Béziers-est, située sur la commune de Villeneuve-les-Béziers, et Narbonne-Ouest, située sur la commune de Montredon-des-Corbières.
Vous pouvez visualiser le tracé de contournement du Bassin de Thau en vous reportant à la planche numéro 4 du document suivant :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Un lieu accessible au public sera t il prévu pour consulter tous les documents du projet ? Si oui ou sera t il situé ?
Merci
Texte personnalisé:
Thématique(s): Information et concertation
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Compte-tenu des circonstances sanitaires exceptionnelles dans lesquelles se tient cette concertation, le dispositif de concertation a du être adapté.
Une exposition ainsi qu’un registre sont mis en place dans les communes concernées par la phase 1 du projet (entre Montpellier et Béziers).
De nombreuses ressources documentaires sont accessibles et téléchargeables directement sur ce site, dans la partie « documents ». Vous y retrouverez en particulier la cartographie du tracé et les emplacements réservés pour chacune des communes concernées, mais aussi les décisions ministérielles sur le projet, les compte-rendu des comités de pilotage, comités techniques, ou bien encore des étapes précédentes de la concertation.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
je suis propriétaire foncier sur le passage du tgv
avez vous une réserve foncière pour éviter aux gens expropriés de ne pas perdre de volume de récolte ??
Texte personnalisé:
Réponse :
Bonjour,
SNCF Réseau a déjà acquis plus de 250 hectares de terrains le long du linéaire du projet par le biais des mises en demeure des propriétaires situés sous les emplacements réservés de la LNMP. Ces parcelles serviront soit aux besoins de l’ouvrage, soit aux compensations foncières. L’acquisition pro-active de réserves foncières n’a pas encore été amorcée, mais la réflexion sera portée aux cofinanceurs afin de réunir les fonds nécessaires à ces mesures d’anticipation qui ont de forts enjeux sur certains terroirs traversés. Les aménagements fonciers initiés par les conseils départementaux sont également des outils permettant de compenser les prélèvements fonciers du projet ferroviaire sur les exploitations.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Le projet est ambitieux mais à t on prévu des parking avec des aires de stationnements modulées en fonction du temps mais suffisamment grandes pour ne pas se retrouver comme à beziers dans l impossibilité de se garer
Merciiiîi
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Les conditions d’accessibilité des gares et de stationnement sont des enjeux importants qui sont pris en compte. Concernant la gare nouvelle de Béziers-est, ce critère a été prédominant quant au choix de son emplacement à Villeneuve-les-Béziers.
En effet, bien que permettant davantage de fonctionnalités ferroviaires avec notamment la possibilité d’assurer des correspondances TGV-TER, l’autre site proposé à la concertation, dit « Canal du midi », n’a pas été retenu en raison de la densité urbaine qui aurait imposé la construction d’un parking en silo, et de moindre capacité.
À cette heure, les modalités d’exploitation de ces parkings ne sont pas définies..
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour, existe t il un détail du tracé , au niveau de son passage sou l'A9 au niveau de beziers ouest , profondeur ? à quel endroit le tracé commence à plongé , et à quel endroit il refait surface .
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Dans le secteur ouest de Béziers, le tracé de la ligne nouvelle « descend » après le domaine de « La Domergue ». Elle traverse la carrière de la Galiberte pour atteindre son point bas lors du franchissement de l’autoroute qui s’effectue grâce à une tranchée couverte (voie à une 10e de mètre sous le niveau de l’autoroute), puis s’inscrit au plus près du terrain naturel. La ligne sera en déblais dès la sortie de la tranchée couverte de franchissement de l’autoroute.
Vous pouvez retrouver les plans du tracé ainsi que les emplacements réservés sous le lien : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/pages/le-projet
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Je trouve dommage que la nouvelle ligne ne passe pas sur le littoral audois car il y a des paysages magnifiques sur port la nouvelle ne peut on pas utiliser la ligne existante ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
4 scénarios contrastés ont été étudiés et proposés lors du débat public de 2009 : (dont le 4ème que vous évoquez)
1 - SCÉNARIO « LGV VOYAGEURS À 320 KM/H
2 - SCÉNARIO « LIGNE NOUVELLE VOYAGEURS À 220 KM/H ET FRET À 120 KM/H »
3 - SCÉNARIO « LGV VOYAGEURS À 300 KM/H ET FRET À 120 KM/H »
4 - SCÉNARIO « DOUBLEMENT PARTIEL DE LA LIGNE EXISTANTE »
Le débat a été riche et instructif. Il a mis en lumière l’opportunité du projet et décidé d’inscrire ce projet dans une vision évolutive du réseau qui permette, via un doublet de ligne, le développement de la grande vitesse, du transport régional de voyageurs et du fret. L’option doublement de la ligne existante a donc été abandonné.
La ligne existante, outre son passage dans des zones naturelles à fort enjeux écologiques, présente, de par sa situation géographique en bordure de mer et d’étang, une forte vulnérabilité au changement climatique (entre autres montée des eaux à long terme).
La ligne nouvelle n’a pas vocation à remplacer la ligne historique circulant le long du littoral, mais à proposer un « doublet de lignes » pour permettre des circulations complémentaires. Ainsi, les TGV déplacés vers la ligne nouvelle, libéreront des capacités de circulation TER sur la ligne actuelle. Ce projet a donc également pour objectif d’améliorer la fréquence et la régularité de ces transports régionaux, qui vous permettront de continuer à profiter des paysages audois vue du train.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour,
Je me pose plusieurs questions sur le tracé. Serait-il posssible de connaitre le tracé exact.
Cordialement.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Interet général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Vous trouverez sur ce site les cartes correspondant à chaque commune, classées par département :

Pour l’Hérault :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf

Pour l’Aude :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_aude_0.pdf

Pour les Pyrénées-Orientales :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
1/ Quelle sera l'incidence de la ligne nouvelle sur les TGV désservant actuellement la gare de SETE : aura-t-on toujours des TGV sur l'ancienne ligne ? Leur nombre et leur fréquence seront-ils maintenus ? Il ne faudrait pas que la ligne nouvelle pénalise les usagers en les obligeant à se rendre à Montpellier.2/ Peut-on savoir, au moyen de plans déjà disponibles ou de visuels, comment circuleront les trains sur le secteur géographique N° 5 (Bassin de Thau) et le secteur N° 6 (Gardiole-Mosson), car la LGV va passer dans des zones particulièrement sensibles voire classées, à proximité de zones habitées et de villages : il est question dans vos documents de viaducs (Pallas, Poussan, RD 613, la Vène, la Mosson), du Tunnel de la Gardiole, et d'une tranchée couverte de franchissement de l'A9 à LOUPIAN : peut-on voir dans le projet existant la manière dont la LGV passera et l'implantation des ouvrages d'art. La crainte pour beaucoup d'habitants est d'avoir une ligne nouvelle qui défigure nos sites, nos paysages, notre cadre de vie, sans apporter aucun bénéfice, au contraire, par rapport à l'existant en termes de déplacements.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
1/ Quelle sera l'incidence de la ligne nouvelle sur les TGV desservant actuellement la gare de SETE : aura-t-on toujours des TGV sur l'ancienne ligne ?
La gare de Sète ne sera pas desservie par la ligne nouvelle, proposant un trajet plus direct et plus rapide entre Montpellier et Perpignan pour les voyageurs longue distance. Elle demeurera toutefois d’être desservie par des TGV circulant sur la ligne classique et desservant également Montpellier Saint-Roch.
Le nombre et la fréquence de ces TGV ne relèvent pas des partenaires du projet LNMP mais des opérateurs exploitant les services ferroviaires grande vitesse, comme SNCF Voyageurs.
2/ Peut-on savoir, au moyen de plans déjà disponibles ou de visuels, comment circuleront les trains sur le secteur géographique N° 5 (Bassin de Thau) et le secteur N° 6 (Gardiole-Mosson), car la LGV va passer dans des zones particulièrement sensibles voire classées, à proximité de zones habitées et de villages : il est question dans vos documents de viaducs (Pallas, Poussan, RD 613, la Vène, la Mosson), du Tunnel de la Gardiole, et d'une tranchée couverte de franchissement de l'A9 à LOUPIAN : peut-on voir dans le projet existant la manière dont la LGV passera et l'implantation des ouvrages d'art. La crainte pour beaucoup d'habitants est d'avoir une ligne nouvelle qui défigure nos sites, nos paysages, notre cadre de vie, sans apporter aucun bénéfice, au contraire, par rapport à l'existant en termes de déplacements.
Pour consulter le tracé de la ligne nouvelle dans la zone du Bassin de Thau, nous vous invitons à vous reporter à la planche numéro 4 du document suivant : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf
L’ensemble des informations concernant les ouvrages de la ligne nouvelle et leur insertion paysagère seront disponibles lors de l’enquête d’utilité publique. Les permanences visio de l’équipe LNMP se tiennent sur inscription le jeudi de 13h à 14h et nous vous invitons à vous inscrire pour échanger avec l’équipe projet à ce sujet.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Comment se fait-il que cette ligne ne soit pas opérationnelle depuis au moins deux ans.... alors que tout est en ligne côté espagnol et au nord-est de Montpellier ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le rapport « Mobilité 21 » établi en 2013 par la commission présidée par Philippe Duron a recommandé le report des grands projets de type LGV, au profit de la modernisation du réseau ferroviaire existant. La Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan a alors été placée en « priorité 2 » (réalisation entre 2030 et 2050) .
La mobilisation des élus et acteurs du territoire, à l’occasion des Assises de la mobilité de 2018, ont toutefois permis d’inscrire à nouveau cette ligne comme prioritaire, en prévoyant un phasage des travaux en deux étapes. Ces décisions ont été confirmées par 3 arrêtés préfectoraux actualisant le Projet d’intérêt général en 2018, puis dans la Loi d’Orientation des Mobilités en 2019, qui fixe un délai de 10 ans avant l’engagement des travaux.
Le projet LNMP est donc plus que jamais une réalité.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
comment SNCF-Réseau peut financer une telle opération sans aucune utilité, vu le faible nombre de trains amenés à circuler, alors qu'il n'y a pas un sou pour remettre le réseau existant au niveau où il devrait être ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Les modalités de financement du projet LNMP font l’objet d’une mission de financement, placée sous l’autorité conjointe de l’Inspection générale des finances et du Conseil général de l’Environnement et du Développement durable. Cette mission vise en particulier à définir la répartition de ce financement entre plusieurs partenaires publics - l’Union européenne, l’Etat par l’intermédiaire de l’AFITF (Agence de financement des infrastructures de transport en France) , les Collectivités territoriales partenaires (Région, départements, agglomérations) – et éventuellement privés.
Les conditions de participation de SNCF Réseau à ce financement sont strictement encadrées par la loi du 4 août 2014 portant réforme du pacte ferroviaire.
Ces investissements ne s’opposent pas au financement des opérations de modernisation et de régénération du réseau régional existant, par SNCF Réseau et ses partenaires au premier rang desquels la Région Occitanie. Ainsi, et dans la continuité des années précédentes, 366 millions d’euros ont été investis en 2020 pour ces opérations, aussi bien sur les grands axes que sur les lignes de desserte fine du territoire.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Tracé de la ligne.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Interet général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Vous trouverez sur ce site les cartes correspondant à chaque commune, classées par département :

Pour l’Hérault :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf

Pour l’Aude :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_aude_0.pdf

Pour les Pyrenées-Orientales :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Où sera située la gare de Beziers,à l'est à l'ouest, pour avoir une idée de la praticité par rapport à saint thibery.
Mais quand je vois que bien souvent l'arret de tgv à la gare d'agde sont supprimés et on nous fait prendre un ter pour un changement à Montpellier, ma question est vaine. Pourtant les boomers vont prendre encore un moment le train et comme ce sont des vieux maintenant, le changement à Montpellier sera plus problematique : delai court et tgv mesurant plusieurs centaines de mètres.
Bref je ne suis pas sûre que la sncf s'adapte aux besoins de ses clients.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
A l’issue de la phase 1 (horizon de mise en service 2034) , la ligne nouvelle desservira la gare actuelle de Béziers centre.
A l’issue de la phase 2 (horizon de mise en service 2044), Béziers sera desservie par une gare nouvelle construite à l’est de la ville, sur la commune de Villeneuve-les-Béziers, à proximité des autoroutes A9 et A75.
Vous pouvez retrouver la localisation de la gare de Béziers Est sur la première page du document suivant : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Une gare TGV a Beziers Est est elle prevue?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
A l’issue de la phase 1 (horizon de mise en service 2034) , la ligne nouvelle desservira la gare actuelle de Béziers centre.
A l’issue de la phase 2 (horizon de mise en service 2044), Béziers sera desservie par une gare nouvelle construite à l’est de la ville, sur la commune de Villeneuve-les-Béziers, à proximité des autoroutes A9 et A75.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Je souhaiterais voir le tracé pour donner mon avis
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Interet général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Vous trouverez sur ce site les cartes correspondant à chaque commune, classées par département :

Pour l’Hérault :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf

Pour l’Aude :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_aude_0.pdf

Pour les Pyrenées-orientales :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour,
Il est prévu de faire passer la LGV à moins de 1km des habitations du haut de Colombiers (34440).
Il semble que votre projet ne prévoit pas de faire passer la ligne en tranchée à cet endroit (traversée de la D609).

Est-ce définitif ou bien est-il encore envisageable de revoir ce tronçon à ce stade du projet ?

Nota : un lotissement d'une soixantaine de maisons et d'un immeuble HLM est en début de construction et se trouve à 500 mètres de la ligne future.

Merci de tenir compte de ma question.
Cdt
Patrick Bosdeveix
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne nouvelle sera située sur la commune de Nissan Lès Ensérunes et sera au niveau du terrain naturel pour le franchissement de la D609 (qui sera rétablie au-dessus de la ligne nouvelle). La topographie du terrain ainsi que le rétablissement des continuités hydrauliques ne permettent pas d’avoir un profil de ligne en déblais dans ce secteur. Les études acoustiques en cours d’actualisation permettront de définir les dispositifs acoustiques (murs antibruits, merlons paysagers et acoustiques) qui permettront d’atténuer les nuisances sonores sur la commune de Colombiers.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour,

Y aura t'il des nuisances sonores pour les habitations qui se trouvent sur la RN 113 ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le bruit est un sujet de préoccupation important pour SNCF Réseau : le maitre d’ouvrage a en effet une obligation de résultat, il doit assurer la protection des riverains contre les nuisances sonores pour les ramener aux niveaux réglementaires prescrits. Depuis le début des études du projet ferroviaire de la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan, SNCF Réseau porte ainsi une attention particulière à la réduction de ces nuisances et à la protection acoustique des riverains, dans le respect de la réglementation.
La priorité est d’abord de s’éloigner le plus possible des zones habitées puis d’abaisser le profil en long du projet au maximum. Une fois le tracé défini, l’état initial sonore aux abords du projet est réalisé, sur la base de campagnes de mesures acoustiques sur un échantillon de sites représentatifs. Enfin, les simulations des niveaux sonores engendrés par le projet (de jour comme de nuit) sont réalisées par des bureaux d’études spécialisés. Elles permettent au maitre d’ouvrage d’identifier les zones de bâtis qui se trouvent au-dessus du seuil réglementaire et de prévoir les dispositifs de protection nécessaires pour respecter les seuils fixés par la réglementation.
Lorsque, malgré tout, des bâtis sont au-dessus des seuils réglementaires, des protections sont mises en place : écrans anti-bruit, merlons (ou butte de terre) ou encore isolation de façade pour les habitations isolées. Les différents types de protection étant sélectionnés en fonction des contraintes du site d’implantation (hauteur de la ligne, zone inondable, emprise disponible…)

Ces études acoustiques (définition de l’état initial acoustique et modélisations de la contribution sonore de la ligne nouvelle) sont en cours d’actualisation, jusqu’à l’été 20201. Les résultats de ces études seront retranscrits dans l’évaluation environnementale du projet qui sera soumis à enquête d’utilité publique fin 2021.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Quel est le calendrier ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne nouvelle sera construite en deux étapes :
La première section, reliant Montpellier à Béziers, sera construite à l’horizon 2030 pour une mise en service aujourd’hui estimée à 2034.
La seconde section, reliant Béziers à Perpignan sera construite à l’horizon 2040.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Cette ligne est indispensable, mais sera-t-elle mixte ?
À qu’elle date est-elle prévue ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne à grande vitesse entre Montpellier et Perpignan sera construite en deux phases :
Phase 1 : entre Montpellier et Béziers. A l’horizon 2030, débuteraient les travaux de la ligne nouvelle entre Montpellier et Béziers. Cette section sera mixte et permettra d’accueillir des trains de fret sur l’intégralité de son parcours.
Phase 2 : entre Béziers et Perpignan : A l’horizon 2040, les travaux entre Béziers et Perpignan devraient être engagés. Cette section accueillera uniquement des trains grande vitesse de voyageurs entre Béziers et Rivesaltes puis sera mixte entreRivesaltes et Toulouges.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Cette nouvelle ligne va permettre j espère de sécuriser les trains en éloignant la ligne du littoral mais ne va t flle pas supprimer certains trains exemple sète-Montpellier empruntés par de nombreuses personnes matin et soir ? Les petites gares de doivent pas disparaître ni la qualité des lignes se détériorer.
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le projet de Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan ne constitue pas un abandon de la ligne historique mais vise bien au contraire à réaliser un « doublet » de lignes complémentaires ayant chacune leur vocation.
En déplaçant vers la ligne nouvelle certaines circulations TGV et Fret parcourant de grandes distances, le projet libère en effet des capacités de circulation sur la ligne historique pour assurer une desserte fine du territoire. Ainsi, sur le trajet Sète-Montpellier que vous évoquez, une desserte au quart d’heure (4 trains par heure et par sens en heures de pointe) sera désormais possible. Il n’y aura donc pas de suppression de trains pour les usagers du quotidien, mais une revitalisation de ce service.
Concernant le réseau existant, la modernisation du réseau est une priorité pour SNCF Réseau, par exemple, dans la continuité des années précédentes, 366 millions d’euros ont été investis en 2020 pour des opérations de régénération et de modernisation du réseau régional, aussi bien sur les grands axes que sur les lignes de desserte fine du territoire.
Cordialement,
L’équipe projet
Quelle sera la vitesse du TGV sur la phase 1 ?
Pourquoi la carte de la phase 1 indique-t-elle une gare à Béziers-Est alors que le dossier indique que la phase 1 ne comportera pas de gare nouvelle ?
Quelle est la répartiion actuelle (en %) du trafic actuel sur la ligne classique Béziers-Perpignan ?
Pourquoi la ligne nouvelle n'est-elle pas mixte de Montpellier à Perpignn ?
Des TER circuleront-ils sur la LGV Béziers-Perpignan ?
Combien de TER circuleront-ils chaque jour sur la LGV Béziers-Perpignan ? Et combien de TGV ?
Combien de TGV desserviront-ils chaque jour la gare nouvelle de Narbonne ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Quelle sera la vitesse du TGV entre Montpellier et Béziers (phase 1) et entre Béziers et Perpignan (phase 2) ?
L’infrastructure LNMP est conçue pour une circulation des trains à grande vitesse à 350km/h, dans un premier temps, les TGV circuleront à 300-320km/h au maximum.

Pourquoi une gare Béziers-Est figure-t-elle sur la carte de la phase 1 alors que le dossier indique que la phase 1 ne comportera aucune gare nouvelle ?
Il s’agissait d’un soucis d’infographie, qui est à l’heure actuel réglé, comme vous pouvez le constater sur le site Internet. En effet, la réalisation de la gare de Béziers-est est bien prévue en phase 2 du projet. Les trains en circulation sur la ligne nouvelle continueront de desservir la gare actuelle de Béziers en phase 1, comprenant un raccordement entre les deux lignes à l’est de Béziers.

Pourquoi la ligne nouvelle n'est-elle pas mixte de Montpellier à Perpignan ?
Une information complète va être mise en ligne sur le site Internet sur ce sujet.

Pourquoi le transfert du camion vers le train est-il aussi faible d'après les prévisions de SNCF Réseau (10 à 15 %) alors que le trafic des camions sur l'autoroute parallèle à la phase 2 est particulièrement intense ?
Concernant les hypothèses de trafic et de report modal affichées, le bilan socio-économique s’appuie sur des modélisations de trafics fret & voyageurs multimodales prenant en compte l’évolution des besoins de déplacements à partir des prévisions démographiques et de croissance économique, l’environnement concurrentiel (les autres modes de transport à disposition des voyageurs et des chargeurs de marchandises), et l’impact des nouveaux services ferroviaires (temps de parcours, fréquence, ruptures de charge…). Ce taux de 10-15% de report modal de la route vers le fer est amené à évoluer avec la mise à jour des études de trafics. Par ailleurs, si on raisonne en proportion (%), il n’est pas trivial que le report soit plus élevé parce que le volume de fret routier est important (ce serait même plutôt l’inverse : le potentiel de report étant limité par la capacité de l’infrastructure nouvelle, plus le volume de fret routier « reportable » est élevé, plus la proportion de report sera faible toute chose égale par ailleurs).

Quelle est la répartition actuelle (en %) du trafic actuel sur la ligne classique Béziers-Perpignan ?
En 2018, voici les chiffres globaux (il y a des variations entre les tronçons Béziers-Narbonne et Narbonne-Perpignan) :
Béziers-Narbonne : TGV : 18% / TER : 40% / Autres voyageurs ( ex : IC) : 12% / Fret : 30%
Narbonne-Perpignan : TGV : 23% / TER : 42% / Autres voyageurs ( ex : IC) : 2% / Fret : 33%

Combien de TER circuleront-ils chaque jour sur la LGV Béziers-Perpignan ? Et combien de TGV ?
Il n’est pas prévu à date de faire circuler des TER sur LGV (TRGV = Trains Régionaux à Grande Vitesse). Mais cette hypothèse est à la discrétion de la Région Occitanie en tant qu’AOM (Autorité Organisatrice des Mobilités) des TER.
Quant aux TaGV (Trains aptes à la Grande Vitesse), les études sont en cours pour déterminer un volume de circulation aux horizons futurs.

Combien de TGV desserviront-ils chaque jour la gare nouvelle de Narbonne ?
Les études sont en cours pour déterminer les volumes de circulation des TaGV aux horizons futurs.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Quel intérêt de faire cette ligne vu le peu de temps gagner ? Ne vaudrait il pas mieux entretenir correctement les lignes et financer correctement la RFF pour que les trains puissent rouler à la bonne vitesse ???
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La conduite de grands projets ferroviaires tels que la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan et les travaux de modernisation du réseau existant ne sont pas des approches contradictoires, mais complémentaires dans l’objectif de faire circuler davantage de trains, dans de meilleures conditions de confort et de sécurité.
Dans la continuité des années précédentes, le rythme des travaux a été soutenu en Occitanie en 2020. Avec les partenaires de SNCF Réseau, au premier rang desquels la Région Occitanie / Pyrénées Méditerranée, 366 millions d’euros ont été investis en 2020 pour des opérations de régénération et de modernisation du réseau régional, aussi bien sur les grands axes que sur les lignes de desserte fine du territoire.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour,
J'ai appris par la presse qu'il n'était pas prévu de gare exclusivement dédiée au TGV dans la proximité de Perpignan. Pour quelles raisons ? alors que Béziers aura la sienne ! Je comprends que Narbonne en soit dotée vu sa situation de carrefour, mais le désenclavement ferroviaire des P.O. est une urgence économique.
Merci de votre réponse.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
L’hypothèse d’une troisième gare nouvelle desservant le nord des Pyrénées-Orientales a fait l’objet de débats à l’occasion de précédentes étapes de concertation et n’a pas été retenue.
Dans leur grande majorité, les élus et habitants du territoire ont souhaité privilégier la desserte de Perpignan par sa gare centrale, afin notamment d’en conforter la dimension de pôle d’échange entre les TGV en circulation tant sur la Ligne nouvelle que sur la section internationale Perpignan-Figueras, et les TER. Par ailleurs, les simulations de trafic effectuées avec l’hypothèse d’un contournement de Perpignan via une nouvelle halte ferroviaire faisaient apparaître une baisse de fréquentation par rapport à la desserte de Perpignan centre.
Vous pouvez retrouver les études complètes sur la desserte du territoire en ligne à l’onglet « document », « dossier ministériel et études », « première partie de l’étape 2 », « dossier ministériel desserte du territoire » : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/docutheque/term/etape-2-0
C’est donc bien dans l’objectif de répondre au mieux au désenclavement de l’agglomération perpignanaise en proposant des services et fonctionnalités accessibles au plus grand nombre que le choix de desservir Perpignan-centre s’est imposé.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour à quand enfin la LGV avec un arrêt à Perpigan,et des horaires adaptés pour Barcelone et Paris merci.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne à grande vitesse entre Montpellier et perpignan sera construite en deux phases.
A l’horizon 2030, débuteraient les travaux de la ligne nouvelle entre Montpellier et Béziers. A l’horizon 2040, les travaux entre Béziers et Perpignan devraient être engagés.
Les horaires des TGV desservant Perpignan sur cette ligne nouvelle ne sont à ce stade pas arrêtés et ne relèvent pas de la compétence des partenaires du projet, mais des entreprises ferroviaires (SNCF, RENFE…), opérateur des TGV. Nous vous invitons néanmoins si vous le souhaitez à déposer sur ce site une contribution précisant vos attentes à ce sujet.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
À quelle fréquence la ligne serait-elle déservie quotidiennement ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Vous pouvez retrouver les études complètes sur la desserte du territoire en ligne à l’onglet « document », « dossier ministériel et études », « première partie de l’étape 2 », « dossier ministériel desserte du territoire » : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/docutheque/term/etape-2-0
A l’horizon de la réalisation du projet, la desserte grande ligne (TGV) sera ouverte à la concurrence et ainsi chaque Entreprise Ferroviaire (SNCF, RENFE, etc…) sera libre de déterminer les modalités de desserte.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Cette nouvelle ligne va t'elle s'arrêter à Narbonne ? Qu'en sera t'il des interconnexions ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne à grande vitesse entre Montpellier et Perpignan sera construite en deux phases :
Phase 1 : entre Montpellier et Béziers. A l’horizon 2030, débuteraient les travaux de la ligne nouvelle entre Montpellier et Béziers.
Phase 2 : entre Béziers et Perpignan : A l’horizon 2040, les travaux entre Béziers et Perpignan devraient être engagés. C’est lors de cette phase que les gares nouvelles de Béziers-Ouest et Narbonne ouest seront créées.
La gare de Narbonne centre continuera d’être desservie par les TGV suite à la mise en service de la première phase du projet de Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan. Dans le cadre de la réalisation de la phase 2 du projet (ligne nouvelle entre Béziers et Perpignan), une nouvelle gare à Narbonne ouest a été acté par décision ministérielle du 29 janvier 2016 et permettra d’assurer la desserte du Narbonnais.
Vous pouvez retrouver les études complètes sur la desserte du territoire en ligne à l’onglet « document », « dossier ministériel et études », « première partie de l’étape 2 », « dossier ministériel desserte du territoire » : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/docutheque/term/etape-2-0
Cette gare, construite à l’interconnexion de cette ligne nouvelle (phase 2) et de la ligne existante Toulouse-Narbonne, permettra d’assurer les correspondances entre les TGV empruntant la ligne nouvelle et les TER, qui desserviront également la gare actuelle de Narbonne.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Pourquoi faire une autre gare à Béziers et à narbonne?puisque les tgv passeront par les gares actuelles?
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Actuellement les gares centre de Béziers et Narbonne accueillent les dessertes grandes lignes (dont TGV), cela restera ainsi suite à la mise en service de la première phase du projet de Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan. En effet, cette première phase vise à réaliser une ligne nouvelle entre Montpellier et l’est de Béziers, sans réalisation de gare nouvelle à Béziers ou à Narbonne. La réalisation des gares nouvelles à Béziers et Narbonne n’interviendra que lors de la réalisation de la phase 2 du projet de Ligne Nouvelle qui permettra de constituer une doublet de ligne (ligne nouvelle + ligne existante) au droit de Béziers et de Narbonne. C’est pourquoi, des gares nouvelles ont été retenues avec la réalisation de cette seconde phase afin que les TGV circulant sur la ligne nouvelle puissent desservir l’ouest Hérault et l’est Audois.
L’emplacement des gares nouvelles sur le tracé de la ligne nouvelle a été discuté avec les acteurs et habitants du territoire à l’occasion de précédentes étapes de concertation.
Leur emplacement a été validé par la décision ministérielle du 29 janvier 2016.
Vous pouvez retrouver les études complètes sur la desserte du territoire en ligne à l’onglet « document », « dossier ministériel et études », « première partie de l’étape 2 », « dossier ministériel desserte du territoire » : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/docutheque/term/etape-2-0
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Quand pourra t on donner un véritable avis sur cette ligne dont on ignore tout ?
Texte personnalisé:
Thématique(s): Information et concertation
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
C’est bien l’objectif de la concertation actuelle de donner votre avis sur le projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Intérêt général est disponible en téléchargement sur notre site.
Vous trouverez sur ce site les cartes correspondant à chaque commune, classées par département :
Pour l’Hérault :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf
Pour l’Aude :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_aude_0.pdf
Pour les Pyrénées-Orientales :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf

Vous pouvez également consulter la page projet pour avoir une connaissance plus approfondie sur ses objectifs.
L’ensemble des dossiers ministériels et études produites sont aussi en ligne à l’onglet : documents, dossier ministériels et études.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Quelles gares ? Quelle connexion avec l'axe Toulouse-Narbonne et le futur TV Bordeaux-Toulouse ?
merci
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La Ligne nouvelle reliera les gares de Montpellier Sud-de-France et Perpignan centre, en desservant deux gares nouvelles à construire à Béziers-est et Narbonne-ouest.
La gare de Narbonne-ouest sera construite à l’intersection de cette ligne nouvelle et de la ligne existante Toulouse-Narbonne. Ce raccordement permettra :
- De faire circuler sur la ligne nouvelle les TGV en provenance de Toulouse (et au-delà, Bordeaux) et en direction de Paris ou de l’Espagne.
- D’organiser à Narbonne-ouest des correspondances entre les TGV desservant Toulouse et ceux effectuant un trajet entre Paris et Perpignan.
- D’organiser des correspondances entre les TGV circulant sur la ligne nouvelle et les TER Occitanie.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Je prends régulièrement le ter pour me déplacer dans la région, facilité de stationnement gratuit dans les petites gares, abordable avec la carte lio, ou quand on a de la chance les trains a 1 euro, mais très souvent en retard, a l arret, etc... Avec le tgv, probablement plus sûr côté horaires, mais stationnement payant obligatoire dans les villes et tarif plus élevé. Je voudrais savoir si le tgv se fera, tout en continuant a améliorer la fiabilité des ter ? Si les horaires seront harmonisés et quelle sera la politique de tarification ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
L’amélioration des conditions de déplacements du quotidien en TER est l’un des objectifs principaux de ce projet, qui libérera des capacités de circulation pour ces trains en déplaçant vers la ligne nouvelles certaines circulations TGV et fret. Cette réalisation est complémentaire des opérations de modernisation du réseau existant, qui se poursuivent pour améliorer la fiabilité et la qualité de service.
Concernant la politique de tarification que vous évoquez, elle relève de la Région Occitanie, Autorité organisatrice de la mobilité.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour

Trois petites questions :
- Quel(s) usage(s) pour la réserve foncière de la Capucière entre les communes de Bessan et Saint-Thibéry ?
- Quelles mesures de réduction des bruits sont prévues pour "calmer" le niveau sonore des trains de fret dans la plaine entre Saint-Thibéry et Florensac ?
- La gare d'Agde sera-t-elle reliée par TER avec la nouvelle gare Béziers-Est ou plus loin avec la nouvelle gare Béziers-Narbonne ?

Merci de vos éclaircissements.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La gare d’Agde sera toujours desservie par les TER et une partie des TGV dont l’offre sera certainement renforcée en période estivale.
La gare de Béziers Est n’est pas interconnectée avec la ligne classique.
Les personnes voulant faire des déplacements longue distance en train depuis Sète devront :
Emprunter des TGV qui desserviront la gare de Sète (vers Paris par exemple)
Se rabattre vers Montpellier (pour des déplacement vers l’Est et le Nord de la France) ;
Se rabattre vers Béziers Centre puis faire une correspondance en transport en commun vers Béziers Est pour récupérer un TGV circulant sur ligne nouvelle (pour les déplacements vers le Sud-Ouest de la France).
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
La nouvelle ligne grande vitesse va elle s'arrêter à la gare TGV de Perpignan?
Le tracé est-il arrêté définitivement ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Concernant la gare de Perpignan : Il a été acté de ne pas réaliser pour le moment de gare nouvelle pour l’agglomération de Perpignan, néanmoins, la gare de Perpignan continuera bien d’être desservie par la grande vitesse. Vous pouvez retrouver les études complètes sur la desserte du territoire en ligne à l’onglet « document », « dossier ministériel et études », « première partie de l’étape 2 », « dossier ministériel desserte du territoire » : https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/docutheque/term/etape-2-0

Concernant le tracé : Le tracé tel qu’il vous est présenté à l’occasion de cette concertation est aujourd’hui stabilisé après dix ans de dialogue avec les habitants et acteurs du territoire et en premier lieu avec les collectivités territoriales concernées. Vous pouvez consulter ici le tracé dans le département des Pyrénées-Orientales :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
ou se situera la gare tgv la plus près de Sète ?

Merci
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La gare nouvelle la plus proche de Sète située sur le tracé de la ligne nouvelle sera Montpellier Sud-de-France, distante de 38 km. A noter que les gares de Sète et Montpellier St Roch seront toujours desservies par des TGV suite à la mise en service de la ligne nouvelle entre Montpellier et Béziers.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Le tracé de la ligne est-il arrêté sur le tronçon traversant les communes de Poussan, Bouzigues, Loupian, Mèze et Pinet ?
Les premières études géologiques sont elles disponibles sur cette partie du tracé ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées du Projet d’Intérêt Général (PIG) est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Le tracé de la ligne nouvelle s’inscrit sur les communes de Poussan, Loupian, Meze et Pinet, tel que détaillé dans le document suivant :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf
Nous vous invitons à vous y reporter aux planches 35 (Poussan), 19 (Loupian), 21 (Meze) et 32 (Pinet).
Les études géologiques et certains sondages géotechniques ont été réalisés sur el secteur et pris en compte dans la conception du projet
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
La gare tgv perpignan existe, pourquoi ne pas s'en servir?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La gare de Perpignan continuera bien évidemment d’exister et sa dimension de pôle d’échange entre les TGV en circulation tant sur la Ligne nouvelle que sur la section internationale Perpignan-Figueras, et les TER sera confortée. En effet, il n’a pas été décidé de créer une nouvelle gare sur l’agglomération de Perpignan, ainsi la desserte voyageurs sera concentrée en gare de Perpignan centre.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Que se passera t'il si le pont SNCF à Sète, pour une raison ou une autre, ne permet plus le passage des trains ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Dans le cas où le pont ferroviaire Maréchal Foch de Sète ne permettrait plus le passage des trains, l’ensemble des circulations sur la ligne dite « classique » serait impactée. Les matériels compatibles avec la ligne nouvelle (alimentation électrique et système de signalisation) pourront continuer de circuler sur la ligne nouvelle entre Montpellier et Béziers.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
De Montpellier à Narbonne, en tenant compte des temps d'accélération et de décélaration, quelle sera la durée du parcours ?
Texte personnalisé:
Connait'on le tracé ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Interet général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Vous trouverez sur ce site les cartes correspondant à chaque commune, classées par département :

Pour l’Hérault :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf

Pour l’Aude :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_aude_0.pdf

Pour les Pyrenées-orientales :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
A quelle vitesse cette continuité LGV se fera
220 km/H ou 320 km/h
Sera t'elle accessible aux autres circulations autres que TGV.
Quel sera le mode de signalisation
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne nouvelle est conçue pour accueillir les TGV à la vitesse commerciale de 300 à 320km/h et c’est sur cette vitesse que se basent les estimations de gain moyen de temps de parcours indiquées. A noter, la plateforme de la ligne nouvelle a été étudiée de manière à permettre à terme des circulations jusqu’à 350 km/h, et ce afin d’anticiper les futures évolutions technologiques en matière de motrices.

La ligne nouvelle sera accessible aux matériels compatibles avec l’électrification de la LN (25 kV), équipés des systèmes adéquats de signalisation embarquée (ERTMS). La mixité sera possible sur deux sections, entre Montpellier et Béziers, et entre Toulouges et Rivesaltes.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Pourquoi la ligne n’est plus mixte entre Narbonne et Perpignan ?
Pourquoi se priver des subventions européennes qui « exigent » la mixité de la ligne?
Pourquoi ne pas respecter un site natura 2000 ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Pourquoi la ligne n’est plus mixte entre Narbonne et Perpignan ?
Pourquoi se priver des subventions européennes qui « exigent » la mixité de la ligne?
Les éléments et le processus de décision qui ont mené au choix de la non-mixité entre Béziers et Perpignan seront bientôt mis en ligne. Vous pourrez donc prendre connaissance d’une réponse étayée avant le 18 décembre.
D’autre part, la non-mixité entre Béziers et Perpignan ne prive pas le projet des subventions Européennes auquel il peut prétendre au titre de corridor Européen et de « goulot d’étranglement ». Le montant de ces subventions pourra atteindre 30% du coût des travaux.

Pourquoi ne pas respecter un site natura 2000 ?
Le calage du tracé d’un projet ferroviaire à grande vitesse est un exercice délicat. En effet, il faut concilier les contraintes environnementales et humaines du territoire traversé (sites naturels d’intérêt et/ou protégés, proximité des habitations, caractéristiques géotechniques, cours d’eau et plans d’eau, nécessité d’accès au projet et au reste du territoire…) avec les contraintes technico-financières posées par la conception d’une ligne ferroviaire. Ainsi, SNCF Réseau met en œuvre la séquence « Éviter, Réduire, Compenser » de façon stricte. Ainsi, c’est la recherche de l’évitement des impacts qui est observée en premier lieu. Néanmoins, du fait de la conciliation entre les contraintes environnementales et les contraintes techniques, l’évitement n’est pas toujours possible. La réduction intervient donc dans un second temps, dès lors que les effets négatifs ou dommageables sur l’environnement n’ont pu être pleinement évités en conception.
Les mesures mises en œuvre dans le cadre de visent à atténuer les effets négatifs d’un projet sur le lieu et au moment où ils se développent. Et enfin, lorsqu’un effet négatif subsiste même après l’application de mesures de réduction, on parle d’effet résiduel, pour lequel des mesures compensatoires sont mises en œuvre, avec pour le maitre d’ouvrage une obligation de résultats et un objectif d’aucune perte nette de biodiversité.
Malgré l’attention portée au site Natura 2000 de votre commune aucune solution d’évitement n’a été trouvée lors des études techniques. De fait, afin de réduire les impacts du tracé, des mesures spécifiques d’insertion environnementale, seront mises en œuvre et feront l’objet d’études spécifiques lors des phases ultérieures d’autorisation environnementale et soumises pour validation aux autorités compétentes. Le cas échéant, des mesures compensatoires seront également définies vis-à-vis des éventuels impacts résiduels, avec là aussi la réalisation d’études spécifiques dans les étapes ultérieures d’autorisation environnementale.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Dans le cadre de votre politique open data et dans un souci de transparence, il serait souhaitable que vous diffusiez vos emprises et données d'enjeux géolocalisées dans un format ouvert et non pas en pdf.
D'avance merci.
Texte personnalisé:
Thématique(s): Information et concertation
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Les formats des fichiers disponibles sur le site internet sont prévus pour le plus grand nombre. Concernant les emplacements réservés du Projet d’Interet général (PIG) 2019, nous pouvons vous les transmettre sous format SIG sur demande via notre adresse email : info@lalignenouvelle.com
Les données d’enjeux ou propres aux études seront disponibles lors de la phase d’enquête publique.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour,
A mon petit niveau, allez vous me rembourser la perte de la valeur de mon bien à cause de votre projet?
Dans l attente de votre réponse.
Cordialement
Texte personnalisé:
Thématique(s): Information et concertation
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
S’il s’agit d’un bien qui ne sera pas acquis pour les besoins du projet ferroviaire mais situé à proximité et si la perte de valeur vénale est avérée par expertises, le préjudice est indemnisable.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L'équipe projet
Je trouve regrettable, alors qu'une gare TGV neuve existe à Perpignan, qu'un nouveau tracé TGV vienne provoquer de fortes nuisances pour les habitants concernés par ce tracé, notamment de Le Soler. Où peut-on consulter le plan exact de ce tracé dans notre zone de résidence ? Merci.
Texte personnalisé:
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Interet général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Pour la commune du Soler, nous vous invitons à consulter la planche 17 de ce document :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales.pdf

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Je suis propriétaire de 2 parcelles sur lesquelles j’ai crue comprendre que le projet doit passer : B1384 et B1385 sur la commune de LOUPIAN
N’étant pas sur place ( en Martinique depuis 2018), j’aimerai savoir si le projet est toujours d’actualité et si oui, comment va se dérouler la suite?
Texte personnalisé:
Thématique(s): Information et concertation
Réponse :
Madame,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le projet LNMP est plus que jamais d’actualité et entre aujourd’hui dans une phase décisive.
Cette dernière étape de la concertation, qui vient conclure dix années de dialogue continu avec les acteurs et habitants du territoire, vise notamment à assurer votre information sur le tracé et les fonctionnalités de cette ligne nouvelle.
Elle sera suivie d’une enquête publique portant sur la première phase du projet (Montpellier-Béziers) estimée à l’automne 2021, qui déterminera à l’horizon 2023 si la première phase du projet de ligne nouvelle est déclarée d’utilité publique, fondement juridique nécessaire à l’acquisition des terrains réservés.
Nous estimons à l’heure actuelle que les travaux pourront être engagés d’ici à 2030 pour une mise en service à l’horizon 2034.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Pensez vous que ce tronçon verra le jour dans les dix ans à venir ? Notre économie locale a besoin de ce raccordement qui évitera à terme que lesEspagnols envisagent une autre solution comme Andorre par exemple
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La ligne nouvelle sera mise en service deux temps. La concertation menée actuellement vise à préparer l’Enquête publique pour la phase 1 entre Montpellier et Béziers. L’objectif est d’engager les travaux à l’horizon 2030 pour une mise en service à l’horizon 2034.
La phase 2, entre Béziers et Perpignan, devrait être déployée dix ans plus tard (travaux à l’horizon 2040).
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Pourquoi attends-t-on une décision sur le prolongement de la LGV Montpellier Perpignan pour relier le réseau français TGV au réseau Espagnol ?
Texte personnalisé:
Thématique(s): Information et concertation
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet..
Le réseau grande vitesse Espagnol est d’ores et déjà relié au réseau TGV français par la section internationale Perpignan - Figueras qui emprunte le tunnel du Perthus (long de 8,3Km).
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Quel serait le tracé prévu autour de l'agglomération perpignanaise.Et surtout le contournement de Perpignan passant a proximité de Baixas Baho et st Estève.
Merci.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Interet général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Pour le contournement de Perpignan par les communes de Bages, Baho et Baixas, nous vous invitons à consulter les planches 1, 2 et 3 de ce document :

https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Je suis d'accord pour ce tronçon mes est-ce que le but se n'est pas de faire un troncon LGV de trois gare perpignan Montpellier et lyon pour que le trajet soit aussi rapide que celui de bordeau car il n'est plus tolerable de faire 5H00 de trajet pour monter a Paris en sachant que l'avion va etre petit a petit retirer
Texte personnalisé:
Le contournement entre Nîmes et Montpellier passera t'il de 220 à 300 km/h parallèlement (signalisation ERTMSE) ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
La vitesse de circulation sur le CNM peut effectivement être relevée. Cependant ce relèvement n’est à ce jour pas connu pas envisagé sur le court/moyen terme.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
A quoi servent 2 gares distantes de 35km sur une LGV (Narbonne - Béziers)?
Ne serait il pas plus judicieux de faire une gare entre Narbonne et Béziers et une à Perpignan?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
L’emplacement des gares nouvelles sur le tracé de la ligne nouvelle a été discuté avec les acteurs et habitants du territoire à l’occasion d’une précédente étape de la concertation en 2012-2013. Chacune de ces deux gares a une vocation spécifique.
La gare de l’agglomération narbonnaise, située à l’interconnexion de la ligne nouvelle et de la ligne Toulouse-Narbonne, sera un pôle d’échange multimodal permettant d’assurer des correspondances TER-TGV. Ainsi, il sera par exemple possible de s’y rendre en TGV pour y trouver des TER, comme c’est aujourd’hui le cas en gare de Narbonne. La gare nouvelle à Nissan aurait permis de faire ces correspondances TER-TGV.
Par ailleurs, le maintien d’une desserte TGV pour l’ouest de l’Hérault, à Béziers, apparaît nécessaire tant aux partenaires du projet qu’aux acteurs du territoire, en raison notamment de sa vocation de desserte touristique des principaux sites de l’Hérault (Pézenas, Valras, Cap d’Agde, Canal du midi…). Pour maximiser cette fonction touristique, cette gare sera située à l’interconnexion de deux autoroutes (A9-A75) et à proximité de l’aéroport.
Ces deux gares nouvelles rempliront donc des fonctions différentes et complémentaires pour assurer la desserte du territoire, ce qui ne signifie pas que tous les TGV en circulation sur la LNMP y marqueront nécessairement un arrêt. Les conditions de desserte de ces gares nouvelles est l’une des questions que SNCF Réseau et les partenaires du projet souhaitent discuter avec le territoire à l’occasion de cette nouvelle étape de concertation, et c’est pourquoi nous vous invitons à déposer une contribution à ce sujet.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour concernant la ligne TGV Montpellier Perpignan le tracé peut-il être modifier par la suite et devenir une voie unique pour les TGV Madrid Barcelone Toulouse ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé de la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan a été validé par décision ministérielle en janvier 2016 et ses emplacements reportés dans les documents d’urbanisme des communes. Il n’a plus vocation à être modifié. Cette ligne n’accueillera pas uniquement les TGV effectuant un trajet entre Montpellier et Perpignan, mais aussi les TGV desservant Toulouse depuis Paris comme depuis l’Espagne.
À titre d’exemple, la circulation d’un TGV Toulouse-Barcelone sur cette ligne nouvelle permettra gain de temps de parcours de 16 minutes.
Il ne s’agit donc pas d’un projet destiné à améliorer la desserte de la seule plaine littorale, mais bien de l’ensemble de la région Occitanie.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
propriétaires, mon frère Michel et moi, de 2 hectares situés à la montagnette à Villeneuve lés Béziers, nous espérons avoir plus d'informations quant à l'évolution du projet. Cordialement
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Intérêt Général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Pour la commune de Villeneuve-les-Béziers, nous vous invitons à consulter la planche 48 de ce document :

https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Nous ne connaissons pas le tracé, quand sera-t-il publié ?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le tracé stabilisé de la ligne nouvelle et la cartographie des emprises réservées en Projet d’Interet général est disponible en téléchargement sur notre site et consultable en mairie de votre commune.
Vous trouverez sur ce site les cartes correspondant à chaque commune, classées par département :

Pour l’Hérault :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_herault_0.pdf

Pour l’Aude :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_aude_0.pdf

Pour les Pyrenées-orientales :
https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/sites/ligne-montpellier-perpignan.com/files/rff/mediatheque/trace_pig_pyrenees-orientales_0.pdf

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Bonjour. Sera t'il possible de faire une correspondance avec Castelnaudary ?
Merci.
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
L’emplacement des gares nouvelles sur le tracé de la ligne nouvelle, décidé à l’occasion des précédentes étapes de la concertation, vise à assurer la continuité des correspondances sans rupture de charge.
La gare nouvelle de l’agglomération narbonnaise, qui sera construite sur la commune de Montredon-des-Corbières, a plus particulièrement vocation à devenir un pôle d’échange multimodal en interconnexion entre la ligne Toulouse-Narbonne et la ligne nouvelle. Les correspondances avec les trains en provenance ou à destination de Castelnaudary y seront donc possibles.
La concertation menée actuellement visant notamment à préciser les conditions de la desserte, nous vous invitons à développer vos attentes en matière de desserte de Castelnaudary en déposant une contribution.
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Je contribue à poser la question sur la réalité de la reprise des études qui avaient aboutis à des options et des coûts,le choix définitif de gare lgv à Montredon Corbières ,et un calendrier clair, concret et accéléré de mise en œuvre de ce morceau manquant de Montpellier à Perpignan.
Texte personnalisé:
Thématique(s): Information et concertation
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Concernant le projet, son tracé et l’emplacement des gares nouvelles ont bien été acté par une décision ministérielle de janvier 2016.
Concernant son calendrier, la loi d’orientation des mobilités (LOM) a maintenu la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan comme projet prioritaire (réalisation entre 2030 et 2050) et acté sa réalisation en deux phases.
Le projet LNMP est donc plus que jamais une réalité.
La concertation actuellement engagée vise à consolider le dossier qui sera soumis à Enquête publique pour la première phase du projet, entre Montpellier et Perpignan. L’objectif est d’engager les travaux pour cette première phase à l’horizon 2030 pour une mise en service à l’horizon 2034.
La phase 2, entre Béziers et Perpignan, devrait être déployée dix ans plus tard (travaux à l’horizon 2040).
Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet
Quel gain de temps pour un trajet paris/Perpignan?
Quelle échéance pour la mise en service de cette ligne?
Texte personnalisé:
Réponse :
Monsieur,
Nous vous remercions de votre question et de l’intérêt que vous portez au projet.
Le gain de temps de parcours à la mise en service de la ligne nouvelle est aujourd’hui estimé à 39 minutes pour une circulation entre 300 et 320 km/h.

Ces gains de temps de parcours seront réalisés en deux temps : la première phase de réalisation, entre Montpellier et Béziers, permettra un gain de temps de parcours de 18 minutes entre Paris et Perpignan, avec une mise en service à l’horizon 2034. La deuxième phase de réalisation, entre Béziers et Perpignan, permettra un gain de 21 minutes supplémentaires, à l’horizon 2044.

Concernant le planning du projet, et la première phase du projet, entre Montpellier et Perpignan, l’objectif est d’engager les travaux à l’horizon 2030 pour une mise en service à l’horizon 2034.
La phase 2, entre Béziers et Perpignan, devrait être déployée dix ans plus tard (travaux à l’horizon 2040).

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,
Cordialement,
L’équipe projet